Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
John Baldessari

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition John Baldessari et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

John Baldessari

BIRD #1, 1962 OIL ON PAPER MOUNTED ON BOARD 64 X 48 IN. (162.6 X 121.9 CM)

PORTRAIT: VARIOUS IDENTITIES HIDDEN WITH NAME / DATE CARDS (4 MR. 74), 1974 6 BLACK AND WHITE PHOTOGRAPHS 13 7/8 X 11 IN. (35.24 X 27.94 CM)

John Baldessari

Early work

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La galerie de Paris propose Early Work, une exposition d’un ensemble exceptionnel de ses œuvres réalisées entre les années 1960 et la fin des années 1990.

    La série Pictures & Scripts comprend vingt nouvelles peintures qui juxtaposent images de films en noir et blanc et extraits de scénarios de films fictifs. Extraites de leurs contextes d'origine, ces images réappropriées capturent des moments d’action suspendues dans le temps, certaines parties ont étés sélectionnées et discrètement recouvertes de peinture monochrome.

    Des extraits de dialogues entre des personnages inconnus se réfèrent à des conversations entre initiés du monde de l’art, dévoilant de manière ironique l’aspect commercial de l'industrie de l'art. L’origine de ces diptyques remonte aux premières expérimentations de Baldessari alliant textes et images créées dès le milieu des années 1960, dans lesquelles des phrases théoriques sur l'art contemporain venaient occuper l’espace vide de la toile. L'une de ces peintures intitulée Space (1966-68) est d’ailleurs présentée dans l'exposition de Paris.

    Les images de films utilisées dans Pictures & Scripts sont recadrées afin d’intensifier leur ambiguïté, isolant volontairement certains rôles archétypaux du cinéma comme celui du cow-boy, du gangster ou de l’ingénue. En privant ces derniers de leur contexte, le visiteur est à même d’imaginer de nouvelles narrations. Le texte qui constitue la moitié du diptyque est, tout comme l’image, un fragment d'un dialogue plus long isolé de son contexte. Texte et image sont présentés sur un pied d'égalité, sans hiérarchie, de sorte que l'essence de l’œuvre réside dans la rencontre des deux.

    Dates 28/02/2015 - 11/04/2015
    Site officiel Galerie Marian Goodman
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • viot.st

    Ils l'ont vue (2)

    • gregwolf
    • laura.cousseran
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.