Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Cécile Bart : Damiers, Diegos, Monos

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Cécile Bart : Damiers, Diegos, Monos et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Cécile Bart : Damiers, Diegos, Monos

Cécile Bart : Damiers, Diegos, Monos

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Les « Tableaux/écrans » de Cecile Bart sont des passages, des zones où peut s'opérer la rencontre instantanée, le croisement d'éléments mobiles. Ils donnent une commune mesure à ce qui n'en a pas : la membrane du regard, avec son dehors, la géométrie anguleuse du cadre - celui de l'écran comme celui de l'architecture – au contact de l'effet vaporisant de la lumière. Dans ce travail, la perception devient une nouvelle ordination des choses et du monde, s'élaborant dans un « flirt », une danse, constamment renouvelée avec le vide, l'air, le « milieu ».

    Dans cette exposition, ce qui pourrait constituer une sorte de « clavier chromatique » met en tension la couleur et le motif par un jeu de renvois, d'enchaînements et de mises en abyme. Arrangées en monochromes, damiers ou « diagonales », les couleurs soulignent ou, au contraire, s'opposent au systématisme des formes. Les tons sont dérivés ou primaires, harmoniques ou dissonants, durs ou tendres, rapides ou lents, modulés selon l'estompage et l'effet incident de la lumière qui les traverse. Les blancs cassés répondent ainsi ici aux noirs, les roses poudres aux rouges, les verts d'eau aux bleus industrie, les orangés aux violets saturniens. Si la plupart des œuvres de Cecile Bart doivent être vues, de préférence, en lumière naturelle, cette installation assume au contraire pleinement la lumière artificielle, avec les basculements de valeurs chromatiques et l'impossibilité d'induire des variations qu'elle impose.

    Dans ce jeu répété de mises en abyme, c'est l'unité picturale et l'unité architecturale qui sont à la fois abolies et recréées par l'activité de liaison demandée au regard.

    Dates 14/03/2015 - 10/04/2015
    Site officiel Galerie Chez Valentin
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique