Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
D’or et de feu

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition D’or et de feu et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

D’or et de feu

Vierge d’Annonciation (Maria Annunziata)

vers 1480-1490, Bratislava–Vienne, bois de tilleul, polychromie, dorure, hauteur 148,5 cm. Veľký Biel, église catholique de la Sainte Croix (déposé à la Galerie nationale slovaque SNG de Bratislava)

Crucifix de Kežmarok, Maître Paul de Levoča

vers 1520–1525, bois de tilleul, polychromie, dorure, hauteur 213 cm, envergure 196 cm Kežmarok, église catholique de la Sainte-Croix

Adoration des trois Mages, panneau peint du Retable de Sainte Catherine de Banská Štiavnica, Maître MS

vers 1506, tempera sur panneau de bois. Lille, musée des Beaux Arts

Antiphonaire II de Bratislava

Ulrich Schreier et son atelier, 1487–1488, folio découpé, Bratislava – Vienne (?) manuscrit à l’origine en 2 volumes ; parchemin. 1. vol.: 100 + 9 folios (env. 300 folios perdus), 480 x 345 mm ; 2. vol. 307 + 18 folios ; 535 x 365 mm, reliure en cuir d’origine conservée pour le 2e vol.

D’or et de feu

L’art en Slovaquie à la fin du Moyen Âge

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Premier panorama d’envergure de la période médiévale en Slovaquie, l’exposition D’or et de feu permet au public de redécouvrir la place de ce foyer artistique de premier plan dans l’Europe du XVe siècle. Les prêts consentis par des musées, collections et, pour la première fois et à titre exceptionnel, par des édifices religieux slovaques permettent de présenter les productions les plus représentatives de cet art : éléments de retables sculptés et peints, objets d’orfèvrerie, manuscrits. Ces œuvres, frappantes par leurs dimensions, leur opulence et la qualité de leurs décors, donnentun aperçu de l’intensité et de l’étendue de l’activité artistique.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 14/11/2010

      Petite exposition mais intéressante découverte. Les sculptures polychromes valent particulièrement le détour pour la qualité de l’expression et des couleurs, tout comme les enluminures.

    • ';
    • 15/10/2010

      Une scénographie sobre largement compensée par la qualité des objets exposés. L’art gothique slovaque est une vraie découverte! Les sculptures polychromes, belles et expressives révèlent des artistes de talent, tel maître Paul de Levoca, dont l’immense Christ ne laisse pas indifférent. Quelques pièces d’orfèvrerie spectaculaires aussi méritent la visite. A découvrir.

    • ';
    • 20/09/2010

      Cette exposition assez courte est divisée par art : sculpture, peinture, orfèvrerie, enluminures. On découvre avec plaisir des chefs-d’oeuvre issus d’un pays, la Slovaquie (au Moyen Age, la Haute Hongrie), peu évoqué dans les ouvrages ou les cours généralistes d’histoire de l’art. Le titre est tout à fait en adéquation avec les oeuvres exposées : les dorures, le sang, l’éclat des sculptures, des ostensoirs, des enluminures, composent en effet la ligne directrice de l’exposition. Parmi les éléments les plus remarquables exposés : un grand retable au Christ stupéfiant, qui sans avoir la crudité des sculptures du Nord, est tout de même saisissant de réalisme, semblant sur le point de rendre son dernier soupir ; des ostensoirs de plus de 1 m de haut au travail de fonte et de granetti impressionnant… On regrettera des cartels parfois trop concis : un développement sur l’iconographie par exemple, ou l’importance de certains saints dans les productions, notamment en matière de sculpture, auraient aidé à mieux appréhender la pertinence et la représentativité des oeuvres et des sujets choisis. Les textes de salle permettent cependant d’avoir une première approche claire et concise pour chaque section. J’ai apprécié la pureté de la scénographie, qui laisse ainsi les oeuvres déployer tout leur faste sans pollution périphérique. Exposition agréable et claire (concrètement et intellectuellement).

    • ';
    • 27/12/2010

      Une exposition parisienne à ne pas manquer. (…) Le Musée de Cluny, révèle la virtuosité des sculpteurs slovaques du XVe siècle. (…) Soixante pièces maîtresses empruntées à ces retables, avec des manuscrits enluminés et des pièces d’orfèvrerie, sont montrées pour la première fois en France. (…) La perfection de l’art au service de l’émotion.
      Voir la critique complète >>

    • 23/12/2010

      L’art slovaque est très peu connu en France et la découverte n’en est que plus passionnante. (…) Le seul regret qu’engendre cette exposition est de ne présenter, par la force des choses, que des fragments, sculptés ou peints, d’ensembles (surtout des retables) encore aujourd’hui parfaitement conservés au sein des églises slovaques.
      Voir la critique complète >>

    • 13/11/2010

      Étonnante par les richesses qu’elle présente, l’exposition du musée de Cluny se penche sur l’art du XVe siècle sur le territoire de l’actuelle Slovaquie, alors région de l’empire des Habsbourg.(…) Mais l’or et la couleur des pièces de retables émeuvent peut-être moins que ce stupéfiant Christ en méditation : assis sur un tertre, la joue appuyée sur son poing, témoin dubitatif d’un siècle qui ne cessait de l’interroger.
      Voir la critique complète >>

    • 21/10/2010

      Le parcours proposé par l’exposition n’est pas grand, une soixantaine de pièces ont fait le déplacement, mais quelques-unes valent à elles seules la visite.(…) L’état de conservation exceptionnelle des polychromies, qui pour la plupart sont d’origine, donne un motif supplémentaire pour venir admirer ces œuvres.(…)
      Voir la critique complète >>

    • 24/09/2010

      Le Musée de Cluny présente avec brio un art médiéval slovaque totalement inédit en France. (…) Les sculptures, souvent monumentales, se caractérisent par une certaine opulence, mais aussi, par une modernité inattendue dans ce foyer provincial.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (75)

    • dann
    • babelonflorens
    • mpeissik
    • Sacha-Ursula
    • mov02
    • nicole.castelbon
    • sabrinaferrara
    • lboissonnet2200
    • a.benhayoun
    • exposcope
    • jeandey21
    • ebb_com
    • so.hericher
    • meline-keloglanian
    • dobi.cand
    • zsofi-varkonyi
    • ghislaine.werguet
    • laeti_dietcoke
    • perrine.elkrief
    • gaelle.crenn
    • vrgnmorel
    • n.hoang
    • yellowasa_
    • choquene.laura
    • ckrzykowiak
    • marionw88
    • lilou-398393
    • maud.crouzet
    • pitchoun-marie
    • mathias.champion
    • keyvan1168
    • lin.kreation
    • katellruellan
    • aparoissien
    • emma.pierre
    ...et 40 autres personnes

    Ils l'ont vue (23)

    • dominique.branger
    • brokenglass
    • mergyclemence
    • Laetitia
    • Argonaute du Pacifique
    • cebolang
    • mortensen
    • cecile_r
    • zazaie
    • xjgs
    • felip19
    • MasterOogway
    • lea
    • annedval1711
    • irankfou.
    • clementsiberchicot
    • contact6879
    • doumerg.mc
    • Elfie
    • Stephanie_Beasdottir
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.