Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Jörg Immendorff

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Jörg Immendorff et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Jörg Immendorff

Jörg Immendorff

Les théâtres de la peinture

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Après avoir présenté les collections de Giuliano Gori, dont le thème était la constitution d’un territoire artistique « Arcadia in Celle » dans les collines de Toscane, puis celle de Bernard Massini sur la question de l’ambivalence de la nature humaine, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght proposera cette fois, du 28 mars au 14 juin, de s’intéresser au choix de Michael Werner consacré à un seul artiste et à l’approfondissement de son œuvre, Jörg Immendorff. « C’est à travers son long compagnonnage, sa passion pour son œuvre, que nous avons choisi une suite d’œuvres avec comme personnage principal l’artiste sur différentes scènes picturales, sociales, épiques, amoureuses, mentales ou sur la scène de l’histoire de l’art telles qu’Immendorff les a imaginées. » précise Olivier Kaeppelin.

    Né en 1945 en Allemagne de l’Ouest, Jörg Immendorff, qui fut l’élève de Joseph Beuys et le compagnon de route de l’allemand de l’Est A.R. Penck, laisse, malgré son décès prématuré en 2007, une œuvre immense tant par sa puissance picturale que par l’intensité de son engagement. L’exposition que lui consacre la Fondation Maeght, choix fait en commun avec Michael Werner, présente près de cinquante peintures des années 1970 à 2007 ainsi qu’une quinzaine de sculptures. Elle donne la part belle aux créations de la dernière période de la vie de l’artiste, peu montrées en France, et permet de mieux découvrir le sculpteur.

    Grand dessinateur, peintre majeur, coloriste extraordinaire, Immendorff livre une vision singulière du monde, emmenant le public d’un théâtre à l’autre : celui des grandes cités comme celui des « zones glacières » de certaines époques, banquise, ainsi que celui des cafés, bars, « bas fonds » prenant parfois des allures d’enfers, sans oublier le théâtre plus intime et plus spirituel de l’Histoire de l’art.

    Dates 28/03/2015 - 14/06/2015
    Site officiel Fondation Maeght
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique