Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Julien Berthier - Public Sculptures

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Julien Berthier - Public Sculptures et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Julien Berthier - Public Sculptures

Julien Berthier Correction (Rue Pixéricourt) 2014 Poteau de ville prélevé (260 x diam. 6 cm), deux photographies, cadres peints (13 x 17 cm chaque) Pièce unique Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Vue de l\'exposition Public Sculptures, Galerie GP & N Vallois, Paris 09.01.2015 - 21.02.2015 Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Correction (Rue de Romainville) 2011 Poteau de ville prélevé (82,7 x diam. 6 cm), deux photographies, cadres peints (13 x 17 cm chaque) Pièce unique Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Vue de l\'exposition Public Sculptures, Galerie GP & N Vallois, Paris 09.01.2015 - 21.02.2015 Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Vue de l\'exposition Public Sculptures, Galerie GP & N Vallois, Paris 09.01.2015 - 21.02.2015 Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Vue de l\'exposition Public Sculptures, Galerie GP & N Vallois, Paris 09.01.2015 - 21.02.2015 Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier Pigeonner (Rouille) 2014 Bronze, patine 19 x 11,7 x 24,8 cm Édition de 8 + 4 E.A. Photo : Aurélien Mole

Julien Berthier - Public Sculptures

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    À la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Julien Berthier déploie un imposant corpus de sculptures sous le titre générique : les Portraits. L’ensemble offre un panel de formes abstraites façonnées dans les matériaux qui composent une histoire presque exhaustive de la ronde-bosse de l’antiquité à l’âge moderne.

    Une telle démonstration de force créatrice n’éveillera que de minces soupçons à l’endroit de celui qui présentait ici même une œuvre manifeste pour un art conceptuel du ravissement – au sens délictueux du terme – (A LOST, 2011), car – après tout – les grands artistes s’illustrent dans les grands écarts.

    Mais la perplexité détrônera la surprise quand, après avoir mesuré le paradoxe qui consiste à présenter des œuvres « d’intérieur » dans une exposition nommée Public Sculptures, on tentera de rapprocher chaque pièce de son titre. Un tantinet trop baroques et de belle facture artisanale pour d’honnêtes prétendantes au minimalisme, voilà déjà ces abstractions géométriques dévoyées par les signifiants qui les escortent, et pas des moindres : Jean Jaurès, Hannah Arendt, Raymond Radiguet.

    La statuaire n’ayant jamais eu plus noble projet que de représenter les grands de ce monde, par quelle opération allégorique pourra-t-on reconnaître l’auteur du Diable au corps dans cette construction équilibriste jaune en acier peint, sur son socle cylindrique contreplaqué de bois rouge ? La référence serait-elle plutôt du côté de la pièce bouffonne, Le Gendarme incompris, ou bien l’argument se suffirait-il de « l’inspiration de l’artiste » ?

    Dates 09/01/2015 - 21/02/2015
    Domaine sculpture
    Site officiel Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • varna

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.