Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
New Frontier IV : fastes et fragments

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition New Frontier IV : fastes et fragments et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

New Frontier IV : fastes et fragments

John Haberle, Small Change [Petite monnaie], 1887 Bentonville, Crystal Bridges Museum of American Art © Crystal Bridges Museum of American Art

New Frontier IV : fastes et fragments

Aux origines de la nature morte américaine

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le Louvre poursuit son exploration de l’histoire de la peinture aux États-Unis. Cette quatrième et dernière étape illustre l’essor progressif de la nature morte au cours du XIXe siècle.
    <
    Alors que les peintres américains ont trouvé aisément des commanditaires pour les portraits ou les paysages, la nature morte a connu des débuts relativement confidentiels. Raphaelle Peale (1774-1825), le premier, s’illustre par une production austère et efficace où les produits cultivés en terre d’Amérique se trouvent mis en valeur, comme dans Maïs et cantaloup. À la génération suivante, avec l’émergence de collectionneurs fortunés et curieux des natures mortes hollandaises du siècle d’or, des artistes comme Martin Johnson Heade (1819-1904) se font une spécialité de peintures particulièrement élaborées au symbolisme subtil.

    Dates 05/02/2015 - 27/04/2015
    Domaine peinture
    Période XIXe siècle
    Site officiel Musée du Louvre
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (7)

    • varna
    • laurefarantos
    • anne
    • charlotte.stephan.35
    • laura.cousseran
    • victoire.delatour.5

    Ils l'ont vue (3)

    • yavgfr
    • marlenegroult
    • stephane.vincenzi.35
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.