Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
PRÉVERT POLYMORPHE

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition PRÉVERT POLYMORPHE et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

PRÉVERT POLYMORPHE

Asie politique

collages, encre de chine, gouache, noir poudré sur carte de géographie scolaire, 100 x 118 cm © François Fernandez, 2014

Bassin de Paris

collages, encre de chine, gouache, noir poudré sur carte de géographie scolaire, 100 x 118 cm © François Fernandez, 2014

Série À C. NEZ

Noir poudré Dulux sur gravure ancienne, 50 x 50 cm © JP Huguet

Série À C. NEZ

Noir poudré Dulux sur gravure ancienne, 50 x 50 cm © JP Huguet

PRÉVERT POLYMORPHE

Philippe Favier

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Philippe Favier peint souvent. S'il ne grave plus, il dessine toujours mais surtout, il colle et coupe depuis plus de trente ans. Sans doute doit-il cette activité d'entomologiste rêveur aux fabuleux catalogues de la Manufacture d'Armes et de Cycles de Saint Etienne. Depuis son enfance, il collecte - il ne collectionne pas - dictionnaires, encyclopédies et codex divers. Dans ses nouvelles séries, il les exhume, découpe, décapite, et tout ce nouveau monde s'en va avec rigueur s'éparpiller sur des cartes de géographie, à qui un voile de peinture noire poudrée a redonné une virginité inespérée. "On ne passe pas de pervers polymorphe à pervers narcissique d'un coup, en ce qui me concerne j'ai eu je crois quelques années paisibles. Sans doute ai-je profité de ces années-là pour commencer une sorte d'inventaire - celui qui dit "à la Prévert" sera butté avant le point, quant à celui qui oserait "improbable", je n'ose même pas y penser... Mais comment le nommer cet inventaire farfelu constitué avec tant de sérieux, combien d'heures passées en bibliothèque à pourchasser toutes traces de signes, à tenter de les classer, de les reproduire; du plus sophistiqué des glyphes aux tendres dessins sioux (soon), des points (sauf sur le i) du braille à l'hébreu si gracieux et un brin baladeur ? D'avoir vécu à Saint Etienne n'a pas pu arranger grand-chose. L'encyclopédie de la ville noire sévissait et celle des Lumières n'avait qu'à bien se tenir. J'ai tant appris, désiré et rêvé grâce à ce fabuleux catalogue Manufrance ! Il aura fallu quatre ou cinq ans de plus et deux ou trois poils en moins pour que la Redoute reprenne la main. Alors, tant vient d'ici, qu'aujourd'hui, ce qui vient à vous, vient fatalement de là. Quoi qu'il en soit, cette piste a toutes mes étoiles et si toutes ne luisent pas, j'espère qu'aucune ne nuit." Philippe Favier (mai 2014)

    Dates 02/10/2014 - 06/12/2014
    Domaine art contemporain
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • gimaray9615

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.