Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Boutons

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Boutons et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Boutons

God into God

Lauren Levy, boutons et tissu, 2009, 71,12 cm x 91,44 cm

Bouton de la libération

1945 bois peint, 2 cm de coté, photo

Moment

Lisa Kokin, boutons et mixed media, 67 cm x 92 cm, 2004

Boutons

Phénomène artistique, historique et culturel

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Le centre culturel parisien de la Mona Bismarck Foundation organise pour la première fois une grande exposition internationale entièrement dédiée au bouton en tant qu’expression artistique. Des boutons choisis par l’éminent fibulanomiste (collectionneur de boutons) Loïc Allio seront présentés, sélectionnés parmi les 5 000 pièces de sa prestigieuse collection. Ils retracent 2 500 ans d’histoire de l’art. On pourra notamment y admirer un bouton en bronze vieux de 2 500 ans originaire de Mongolie, le plus petit et le plus gros boutons du monde, et des pièces du XVIIIe siècle utilisées par des contrebandiers et des révolutionnaires pour dissimuler des messages secrets. Seront également présentés des boutons haute couture de créateurs comme Elsa Schiaparelli et Paul Poiret, et des œuvres d’artistes tels Sonia Delaunay, Giacometti, Maurice de Vlaminck, René Lalique et Matta. Cette exposition présentera les travaux de plusieurs artistes contemporains qui utilisent le bouton comme moyen d’expression. L’artiste de Los Angeles Clare Graham, qui crée des œuvres d’art à partir de matériaux recyclés, a conçu avec des boutons des œuvres monumentales, tel son lustre constitué de 20 000 boutons rouges inutilisés. Lisa Kokin, « boutonologue » autoproclamée de San Francisco, crée des portraits pointillistes à l’aide de milliers de boutons attachés avec du fil métallique. L’historienne de l’art Amalia Amaki explore l’héritage afro-américain en intégrant des boutons à des boîtes et à des éventails utilisés pour se rafraîchir à l’église. La texane Lauren Levy, qui se rappelle, enfant, avoir fouillé dans la boîte à boutons de sa grand-mère, les utilise pour « dessiner » des émotions sur du tissu. Enfin, l’œuvre de l’artiste britannique Penelope Leaver Green propose une conceptualisation artistique de la phobie des boutons.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 13/08/2010

      très sympathique exposition, et gratuite !

    • ';

    Ils ont envie de la voir (3)

    • raphaelleeonvincent
    • modhouse
    • juclecia

    Ils l'ont vue (2)

    • dominique.branger
    • a.ch
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.