Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Søren Martinsen

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Søren Martinsen et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Søren Martinsen

Søren Martinsen, Skolevejen, La route de l’école, 2010. Courtesy Gallery Martin Asbaek, Copenhague.

Søren Martinsen

Oh ! Qu’il faisait bon à la campagne

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    « Oh ! Qu'il faisait bon à la campagne. » Hans Christian Andersen le disait dans son célèbre conte « Le vilain petit canard ». Comme l'histoire du petit cygne, les œuvres du peintre danois Søren Martinsen défient le mythe de la vie harmonieuse et idyllique à la campagne. Les œuvres de Martinsen peuvent sembler s'inscrire dans une tradition artistique très classique : les peintures de paysage - une tradition qui naît au Danemark au siècle d'or avec des peintres comme J. Th. Lundbye et Christen Købke. Mais chez Martinsen il y a d'autres enjeux. Il ne s'inscrit pas directement dans la tradition, il la sonde et l'affronte. Dans ses paysages se trouve une atmosphère inquiétante, créée par des éléments inattendus et irréalistes, des compositions brisées et des couleurs psychédéliques. La représentation du paysage n'est pas seulement une reproduction du motif, mais une étude des concepts comme l'identité et l'identité nationale. Martinsen travaille ses sujets et ses motifs pour les éloigner de leur réalité concrète et amener le spectateur vers une expérience interne et subjective. La recherche est au cœur des projets de Martinsen. La série « Recherches » consiste en cinq imprimés de résultats d'une recherche sur Google Image liés à des mots danois; « Danemark - paysage danois - culture danoise - nation et l'intraduisible « hygge » (convivialité). L'œuvre met en évidence la question de la relation entre l'individu et la nation. Dans ses deux films, « Le Danois » et « AU-TOP-ORT-R-AIT », Martinsen s'interroge sur la nationalité et l'identité. Existe-il un caractère spécifique danois ? Il expose son projet personnel de changement de vie en déménageant à la campagne pour se retrouver dans un cadre paisible et harmonieux. Mais comme le suggèrent certains éléments des peintures, l'autoportrait filmé révèle que la sérénité de la vie de campagne n'est qu'une utopie : « Oh ! Qu'il faisait bon à la campagne... » Søren Martinsen, né en 1966, a fait ses études à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague et à Goldsmith College à Londres. Il vit et travaille sur l'île de Seeland au Danemark. Martinsen est représenté par la Galerie Martin Asbæk de Copenhague et ses œuvres font partie des collections de plusieurs musées principaux en Suède et au Danemark, par exemple le Statens Museum for Kunst de Copenhague, où a eu lieu une grande exposition individuelle en 2007.

    Dates 12/09/2014 - 26/10/2014
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Maison du Danemark
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (2)

    • amelie.balayre
    • personne1

    Ils l'ont vue (1)

    • hard-cover
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.