Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Koji Nishimi

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Koji Nishimi et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Koji Nishimi

tableau01l

tableau03

img_6072

Koji Nishimi

  • like

    S'abonner

0expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

    A quinze ans déjà il commence à dessiner en cours du soir et pense alors devenir graphiste. Il entre au lycée à Hiroshima et jusqu’à ses 18 ans, ne cessant de dessiner, sa vocation de peintre se fait de plus en plus forte. Il part pour Tokyo et entre aux Beaux-Arts Musashino de Tokyo. Le choix de quitter le Japon s’impose : Koji se veut résolument moderne et novateur. Il opte donc pour la capitale française. Il arrive à Paris pendant l’été 1981. En croquis, ou en peinture, il travaille les paysages. Un style déjà se fait entendre : mélange des genres et des matières ; la France calligraphiée à l’acrylique noire, avec des pinceaux japonais et sur papier fin. Son travail est très bien reçu, tant à Paris qu’au Japon et en 1982 déjà ses premières expositions parisiennes rencontrent un vif succès. Il peut donc parcourir l’Europe (Espagne, Italie, Allemagne…) et profite de ses voyages pour alimenter sa recherche sur les paysages. La décennie des années 80 l’amènera dans un premier temps à une recherche plus abstraite de sa peinture. A Hiroshima en 1985 déjà il présente son nouveau style lors d’expositions personnelles ; un virage très bien accueilli par son public. 10 ans de recherches, toujours imprégné du mouvement Gutaï, à la recherche de sa particularité, Koji Nishimi continue d’aller plus loin pour devenir artiste du monde. Au début des années 1990, il est interpelé par les grottes de Lascaux : une peinture primitive, à même les murs. Un message. Mais surtout, en 1993 une expédition d’une semaine dans la Vallée des Merveilles au sud de la France l’interpelle : 100 000 gravures sur les murs, à l’extérieur. Une voie se précise : la gravure sur les murs, une peinture pour la Vie. Un cri. Les années 2000, il commence à créer ses personnages de l’espace : les Ami-chans. Puis c’est le début des voyages polaires, à la découverte des aurores boréales… Il a alors la confirmation qu’un nouveau style était nécessaire. Aujourd’hui, fort de son Mixmedia, une pâte qu’il travaille dans le plus grand secret, mu par une recherche de pigmentation toujours plus intense, c’est une peinture d’une très grande puissance que Koji Nishimi nous fait partager. Son lien avec la nature nous plonge dans des univers à 360° ; son imaginaire de l’espace nous fait vibrer : les planètes sont lumineuses, brillantes et habitées. Koji Nishimi nous transmet, à travers une recherche artistique de 30 ans, une démarche évolutive, un bel avenir. Un art concret qui nous rappelle que la nature, la première, est notre matière.

    Naissance 03/10/1957
    Nationalité japonaise
    Domaines Arts graphiques
    Peinture
    Art contemporain
    Sexe Masculin
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils sont abonnés

    • Avatar michel.barreteau
    ...et 1 autre personne