Votre action a été enregistrée avec succès !
Nicolae Grigorescu

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Nicolae Grigorescu et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Nicolae Grigorescu

  • like

    S'abonner

0expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

Le 15 mai 1838, N. Grigorescu naît dans le village de Văcărești de Răstoacă, dans le județ de Dâmbovița. En 1843, il déménage à Bucarest avec sa mère et ses frères et devient quelques années plus tard l’élève du peintre tchèque Anton Chladek. Il réalise alors (entre 1850 et 1861) des icônes pour les églises des monastères Baïcoï et Caldarusani ainsi que des peintures murales pour les églises des monastères Zamfira et Agapia dans un style encore académique. En 1861, il obtient une bourse qui lui permet d’étudier à l’école des Beaux-arts de Paris où, dans l’atelier de Jean-Jean Cornu, il a Renoir pour condisciple. Il en profite pour aller copier au Louvre les toiles des grands maîtres. À l’auberge du père Ganne, près de Fontainebleau, il rencontre les maîtres de l’École de Barbizon comme Millet, Daubigny ou Corot et s’initie à la peinture de plein air dans les forêts voisines. Il part ensuite peindre à Barbizon. À leur contact, il allège sa palette et opte pour une touche à la fois abrégée et synthétique, par larges coups de brosse visibles tout en affirmant déjà sa prédilection pour des thèmes et un rendu réalistes, à la fois construit et spontané. La rencontre de Georges de Bellio, mécène des impressionnistes, l’initie aux styles de Monet, Renoir ou Sisley. Sa palette gagne encore en luminosité, mais il conserve son goût pour la paysannerie et un réalisme direct. En 1873-1874, il voyage en Italie (Rome, Naples, Pompéi), en Grèce, en Turquie, à Vienne, en Moldavie où il peint les paysans, son thème favori. Pendant la guerre d’indépendance de 1877, il devient « peintre de guerre » en Roumanie et réalise le Cycle de la campagne en plus des dessins et croquis de scènes de combat. De 1879 à 1890, il travail surtout à Paris et va peindre à Vitré en Bretagne. De retour en Roumanie (à Câmpina), il expose plusieurs fois à l’Athénée roumain entre 1891 et 1904. En 1899, il est nommé membre honoraire de l’Académie roumaine. Pendant cette dernière période, il se consacre surtout au portrait et peint des visages remarquablement expressifs et baignés de lumière sur un fond sombre. Premier peintre roumain adepte de la peinture de plein air et fondateur de la peinture moderne en Roumanie, il a influencé des peintres comme Ion Andreescu (son condisciple à Fontainebleau) et Ștefan Luchian.

Naissance 15/05/1838
Décès 24/07/1907
Nationalité Roumaine
Domaines Peinture
Sexe Masculin
  • nom_membre

    Connectez-vous

    Pour poster une critique

Ils sont abonnés

  • Avatar nathalie.roch
...et 1 autre personne

prev next