Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Alexandre-Gabriel Decamps

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Alexandre-Gabriel Decamps et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Alexandre-Gabriel Decamps

Alexandre Gabriel Decamps, La défaite des Cimbres, 1833

© Alexandre-Gabriel Decamps [Public domain], via Wikimedia Commons

Alexandre Gabriel Decamps, Teckels, 1840

© Alexandre-Gabriel Decamps [Public domain], via Wikimedia Commons

Alexandre-Gabriel Decamps

Peintre animalier

  • like

    S'abonner

0expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

    Peintre, graveur, sculpteur et dessinateur, Alexandre-Gabriel Decamps est connu pour ses portraits d’animaux. Parfois surnommé « peintre des singes », il aimait représenter ces petits primates dans des scènes de la vie humaine. Decamps passe son enfance en Picardie, selon la volonté de son père qui veut qu’il y fasse « l’apprentissage de la vie rustique ». Il tente de se former à l’art en intégrant l’atelier d’Étienne Bouhot en 1816, puis celui d’Abel de Pujol en 1818. Aucune de ces deux expériences ne lui semble concluante et il préfère s’exercer en copiant les grands maîtres exposés au Louvre. Ses caricatures satiriques pour des journaux comme Le Figaro et La Caricature le font remarquer. Il expose pour la première fois au Salon de 1827, avant de parcourir l’Orient avec le peintre Ambroise-Louis Garneray. Lors du Salon de 1831, ses toiles orientalistes rencontrent un franc succès. Entre 1834 et 1846, il se confronte à la peinture historique. Il représente notamment des scènes guerrières (La Défaite des Cimbres, Le Siège de Clermont). Dans le même temps, il effectue un voyage en Italie qui lui inspirera des toiles aux sujets plus légers (Enfants jouant avec des tortues, Rue d’un village en Italie) ainsi que de nombreuses scènes bibliques. Sa renommée va grandissante et il reçoit la Légion d’Honneur en 1839. En 1853, sa santé déclinante le pousse à revendre son atelier, ce qui ne l’empêche pas de triompher en exposant une cinquantaine de ses tableaux lors de l’Exposition universelle de 1855. Deux ans plus tard, il s’établit à Fontainebleau et recommence à peindre. Victime d’un accident de cheval, Alexandre-Gabriel Decamps décède à l’âge de 57 ans.

    Naissance 03/03/1803
    Décès 22/08/1860
    Nationalité Française
    Domaines Peinture
    Sexe Masculin
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils sont abonnés